Tout sur l’assainissement

L’assainissement vu de l’intérieur

Présentation

La chaire AgroParisTech “SUEZ – Management général des services urbains d’eau et d’assainissement” au travers de son MASTÈRE SPÉCIALISÉ “Eau pour Tous” – OpT propose des formations courtes sous forme d’Unité Thématique qui regroupent plusieurs modules complémentaires.

Leur durée varie entre 4 et 17 jours.

Elles vous permettront d’acquérir plus de savoir et de savoir-faire sur des thématiques spécifiques à votre service d’eau et/ou d’assainissement, ou au secteur au sens large. Elles vous permettront de partager votre expérience avec des managers venant de différents pays tels que le Burkina-Faso, le Cameroun, la Côte d’ivoire, la Mauritanie, le Rwanda, le Sénégal ou le Togo.

Elles sont dispensées en langue française ou en langue anglaise.

L’enseignement est fait par des professionnels ayant acquis une expérience internationale d’au moins 10 ans sur le terrain.

Des formations à la carte peuvent être proposées sur demande. Celles-ci peuvent se dérouler en France ou à l’étranger ou encore dans votre entreprise.

Pour qui ?

Pour les professionnels des services d'eau et d'assainissement
  • Directeur d'exploitations
  • Cadres de services
  • Cadres dirigeants
  • Ingénieurs
  • Managers
  • Managers opérationnels
  • Managers de service
  • Chargés de projets

Bénéfices

La Chaire AgroParisTech – SUEZ  propose des formations spécialisées dédiées aux services urbains d’eau et d’assainissement. Elles rassemblent des experts du secteur et sont ouvertes à tout professionnel de ces services.

Venez vous former sur le management opérationnel de votre unité et les processus de fonctionnement, acquérir de nouvelles pratiques et nouveaux outils.

 

 

Comprendre l’assainissement

  Économie et finance

Comprendre l’assainissement

 

Training

Pour la première fois dans ce MASTÈRE SPÉCIALISÉ, nous proposons une formation courte et 100% sanitaire.

Attention cependant, les cours seront dispensés en langue anglaise, un bon niveau est donc requis – les rendus se feront en français

Économie et finance – 10 au 12 mai + 15 mai  2023

Objectifs :

  • Connaître et appliquer les thèmes complémentaires qui accompagnent un service d’assainissement
  • Appliquer les principes de financement d’économie des services d’assainissement.

Contenu :

  • Présentation des besoins de financement des services d’assainissement
  • Équilibre financier des services d’assainissement sur la base des 3T (tarifs, taxes et transferts) et de la planification financière stratégique
  • Sources de financement alternatives : recettes tarifaires, subventions publiques et transferts internationaux
  • Exemples de financements innovants, y compris la micro-finance, le financement sous-souverain et le financement des petits opérateurs (micro-finance), les garanties, les émissions obligataires, les instruments de notation, etc.
  • Modèle économique pour l’assainissement, y compris l’assainissement autonome
  • Reconstitution des coûts d’un modèle de service d’assainissement
  • Outils de financement utilisés par les donateurs pour soutenir les services d’eau et d’assainissement
  • Étude de cas : Modèle de contrat de vidange à Madagascar (disponible)

Compétences acquises :

Outils :

  • Exemple de rapport combiné d’évaluation des offres techniques et financières (disponible)
  • Exemple de budget et de compte d’exploitation, exemple de business plan pour un “sanimarché” fictif (disponible) d’un modèle d’assainissement
  • Modèle financier

Proposer des scénarios économiques pour le service d’assainissement

Savoir comment accéder aux financements nécessaires au service pour mieux répondre aux besoins actuels et futurs.

Processus de planification – 7 et 8  juin 2023

Objectifs :

  • Mesurer et Identifier le processus de planification, son importance et ses défis
  • Gérer le processus de mise en œuvre, son importance et ses défis
  • Expliquer l’importance du suivi et de l’évaluation d’un projet (indicateurs)

Contenu :

  • Étude de cas (Cours de cartographie de l’assainissement – OpT for planning) + mise en œuvre de l’assainissement collectif et non collectif : La ville de Marseille (Disponible)
    Discussion sur les approches de planification : Plan d’assainissement urbain, Assainissement 21, parcours d’assainissement à l’échelle de la ville
  • Discussion sur la cohabitation des services d’assainissement collectif et autonome + discussion sur les schémas directeurs d’assainissement de leurs services
  • Manuel d’exploitation des stations de traitement des boues de vidange à Antananarivo (disponible)
  • Tableau de suivi des contrats (disponible)
  • Étude de cas / Présentation des participants / Brainstorming sur les indicateurs adaptés aux objectifs

Compétences acquises :

  • Outils de planification de l’assainissement collectif et non collectif
Comprendre l’ Assainissement – 12 au 16  juin 2023

Objectifs :

  • Acquérir des connaissances générales sur les eaux usées et leur impact sur la santé publique, l’environnement et le développement des activités urbaines
  • Découvrir les stratégies et technologies qui peuvent être utilisées pour réduire les impacts nocifs des eaux usées, voire les réutiliser
  • Apprécier les différentes composantes d’un programme d’assainissement (protection de la santé publique et de l’environnement, besoins et moyens des populations, faisabilité technique, financement, communication, renforcement des capacités locales, etc.)
  • Comprendre les enjeux et défis nationaux de l’assainissement collectif et non collectif, en synergie.

Contenu :

Présentation des participants/discussion avec des experts sur les questions et les défis/apprentissage en binôme (discussions sur leur service d’assainissement respectif)

Organisation de la filière : rural/urbain, domestique/industriel et artisanal, collectif/non-collectif, équipements individuels/équipements partagés, etc.

Analyse de la demande : état de lieux, étude de la demande, zonage, planification de la demande, sensibilisation à l’assainissement, création de la demande (marketing)

Panel de solutions techniques disponibles pour l’assainissement collectif et non-collectif, l’évacuation des eaux usées, la gestion des eaux de pluie urbaines et les principes épuratoires (eaux et boues), selon les différents maillons de la filière d’assainissement (collecte, évacuation, traitement).

Financement de l’assainissement urbain : comment financer les investissements et le fonctionnement d’un service d’assainissement (tant en collectif qu’en non-collectif), outils de financement de l’assainissement

Gouvernance urbaine de l’assainissement : Cadre institutionnel de l’assainissement, planification et élaboration de stratégies pour l’assainissement urbain, Relation entre les opérateurs et les différentes parties prenantes du secteur (autorités locales, POP, etc.) : dialogue, concertation, coopération, etc.- particularités en fonction de la taille de la ville : zones semi-rurales, villes moyennes, grandes villes, mégalopoles

Management opérationnel d’un service d’assainissement : Développement d’un service d’assainissement dans une ville d’un PED, Gestion d’un service d’assainissement, Lien avec le développement urbain de la ville

Études de cas dans différents pays en Afrique, Asie et Amérique latine : pertinence de cette approche sur le terrain, et la nécessité d’un travail préalable de planification locale

Compétences acquises :

  • Outils : “Shit Flow Diagram”, outil d’évaluation des actions dans les services urbains, méthode d’assainissement spécifique pour la performance et l’assainissement, WB diag, Wikti SUEZ
  • Large connaissance des problématiques d’assainissement des eaux usées et des excréments dans les pays en développement
  • Capacité à travailler sur les différents maillons de la chaîne de l’assainissement et à proposer des solutions appropriées pour la mise en place d’un service d’assainissement complet et durable d’un point de vue technique et financier ou en termes de communication et de gestion des acteurs de l’assainissement
  • Gestion d’un service d’assainissement intégrant l’assainissement collectif et l’assainissement individuel.
Benchmarking de l’assainissement – 19 et 20 juin 2023

Objectif :

Identifier les informations d’aide à la décision : Indicateurs de performance / bases de données / ratio / RH et métiers …/ Processus liés aux résultats.

Contenu :

  • Discussion avec les participants sur les indicateurs de leur service d’assainissement
  • Outils spécifiques à l’assainissement
  • Exemple de dossier d’appel d’offres pour la sélection d’une entreprise de construction pour la construction d’une station d’épuration (Madagascar) (disponible)
Gestion clientèle  –  22  juin 2023

Contenu :

  • Étude de structure d’une Direction Clientèle : Trois modèles envisagés (pyramidal, décentralisé) – Comparaison et définition des services, types d’organisation globale d’une direction clientèle
  • Analyse et mise en place du cadre légale : les droits et devoirs de la société d’eau et du client. Le contrat d’abonnement et le règlement de service eau et assainissement.
  • Retrouver et maintenir la maîtrise de la clientèle de son périmètre.
  • Le traitement des eaux non facturées : mise en place un système d’information clientèle performant, cartographie des points de livraison, mise à jour du système d’information, rétablissement du cycle RFERC (Relève Facturation Encaissement Recouvrement Contentieux), mise en place des outils de pilotage, amélioration le fonds de roulement
  • La télé relève – radio relève : Le marché du Smart Metering dans le monde, la relève à distance des compteurs d’eau, les services associés à ces technologies, le multi-fluide, craintes et objections de la solution, éléments de chiffrages, exemple d’application d’un projet dans un pays africain.
  • Service à la clientèle et centre d’appel: Démarche de prestation de services (assurance fuite, produits destinés aux professionnels, etc.), vente en ligne de produits (récupérateur eau de pluie, etc.) dérivés issus de la ressource, constitution et analyse d’un centre
Économie circulaire – 6 juillet 2023

Objectifs :

  • Connaître la définition de l’économie circulaire au sein d’un service d’eau et d’assainissement
  • Apprécier les différents types d’économie circulaire pour une ville urbaine et comment elle s’inscrit dans le développement durable
  • Comprendre les modèles alternatifs et analyser leurs impacts sur les ressources et l’environnement

Contenu :

  • Selon l’ADEME (Agence Nationale de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), “l’économie circulaire est un système économique d’échange et de production qui vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à réduire notre impact sur l’environnement. Il s’agit de découpler la consommation de ressources de la croissance du produit intérieur brut (PIB) tout en assurant la réduction des impacts environnementaux et l’augmentation du bien-être.”
  • La définition de l’économie circulaire dans le monde de l’eau et de l’assainissement ainsi que les 3 R de l’économie circulaire.

Compétences acquises :

  • Analyser les 3 R de l’économie circulaire : Réduire, Réutiliser et Recycler
  • Distinguer les acteurs impliqués dans le secteur de l’eau et leurs impacts
  • Connaître les leviers d’action pour favoriser une gestion durable de l’eau pour chaque acteur
  • Mesurer l’empreinte eau des activités urbaines ou industrielles
  • Connaître les coûts d’investissement et de fonctionnement avec une évaluation financière
Accès aux services essentiels – 7 juillet 2023

Objectifs :

  • Comprendre les enjeux et les problématiques de l’accès aux services d’assainissement pour tous.
  • Manipuler des outils de diagnostic et de concertation adaptés aux territoires et populations marginalisés
  • Déterminer l’importance du genre dans la réussite d’une gestion durable de l’assainissement
  • Élaborer un projet de plan d’action prenant en compte les dimensions techniques, socio-économiques, politiques et institutionnelles.

Contenu :

Boîte à outils telle que “Eau et assainissement” proposée par pS-Eau

Compétences acquises :

Savoir-faire pour accéder au financement du service afin de mieux répondre aux besoins actuels et futurs.

Marc MULLER , associé de Nodalis Conseil, est ingénieur de l’École Polytechnique et diplômé de l’ENPC (programme MBA de l’École Nationale des Ponts et Chaussées). Il est spécialisé dans les aspects financiers et institutionnels des projets de développement international, notamment dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, de l’électricité et des infrastructures de transport, ainsi que dans les questions réglementaires. Il est plus particulièrement en charge des études financières, incluant le développement de modèles de faisabilité technico-financière, de plans d’affaires et de règlements, dans le cadre de plusieurs missions liées aux Partenariats Publics Privés (PPP), au suivi des entreprises publiques, aux grandes infrastructures nationales ou régionales, aux projets de transport urbain ou aux schémas de financement OBA (Output-Based Aid). Il s’est également spécialisé dans les aspects institutionnels des services publics, en particulier dans la participation du secteur privé à la gestion d’entreprises publiques (affermage/concession) ou au développement d’infrastructures (concession/BOT), que ce soit au stade de la préparation, de la mise en œuvre ou de la régulation (suivi/contrôle, audit, médiation, renégociation, etc).

Stéphane KLUTSCH travaille depuis 25 ans dans le domaine de l’audit, de la comptabilité et du conseil fiscal, supervisant des travaux pour des clients de divers secteurs, tels que l’énergie et les services publics, le pétrole et le gaz, l’informatique, la banque, les télécommunications et l’industrie. Il a rejoint le cabinet d’audit et de comptabilité Deloitte en 1997 en tant qu’associé directeur national, d’abord en charge du Gabon, puis de la Guinée équatoriale et du Congo. Auparavant, il a travaillé pour BNP PARIBAS au Gabon en tant qu’agent de crédit, pour le cabinet d’expertise comptable et d’audit ERNST & YOUNG en tant qu’auditeur et pour un fabricant de matériel médical en France en tant que directeur financier. Il est actuellement associé gérant d’Audit & Business Advisory (ABA). Ses principales expériences pertinentes comprennent l’audit financier et statutaire, l’audit opérationnel (analyse et amélioration des processus, évaluation du contrôle interne…), la comptabilité, le conseil fiscal, l’évaluation d’entreprises, les projets de due diligence, l’assistance à la mise en place de procédures administratives et comptables, la formation, le recrutement, la coordination et le coaching. Il est expert-comptable (France) et diplômé de l’ESLSCA (spécialisation en finance d’entreprise).

Denis SNIDARO travaille depuis 20 ans pour le groupe SUEZ et est aujourd’hui ” référent national assainissement ” à la Direction Technique de SUEZ Eau France.
Il a travaillé dans toute la France, d’abord comme ingénieur d’études “traitement des boues”, puis comme ingénieur d’assistance technique “assainissement”, avant de devenir responsable de l’agence “assainissement” de Dunkerque en 2001. Il a été nommé dans le Sud de la France pendant 12 ans comme directeur technique, puis directeur d’exploitation à la SERAMM, puis directeur technique et enfin directeur adjoint d’agence pour la région Côte d’Azur jusqu’en 2018.

Yves FAGHERAZZI est diplômé de l’Ecole Nationale d’Hydraulique de Grenoble, médiatrice professionnelle, formé aux enjeux du développement durable à Harvard et à la gouvernance partagée à l’Université du Nous. Je parle couramment l’anglais et l’espagnol.
Trois caractéristiques particulières de son parcours :
La première est la grande variété des situations qu’il a rencontrées et des métiers qu’il a pu exercer au sein du groupe SUEZ. Dans le domaine de l’exploitation des services d’eau et d’assainissement, dans le domaine des projets de systèmes d’information, en France et à l’étranger, ou encore en tant que directeur technique d’une grande filiale internationale et, de 1999 à 2021, en tant que responsable opérationnel, en commençant par un poste de directeur d’agence pour finir par différents postes de directeur général que j’ai occupés jusqu’à fin août 2021.
La deuxième caractéristique de son parcours est son expérience dans la conduite de programmes de transformation et la maîtrise de la gestion de crise, avec ambition et réalisme. Qu’il s’agisse de reprendre au pied levé l’équipe informatique de la concession du groupe à Buenos Aires, de faire face aux aléas et aux perturbations générés par les épisodes de sécheresse, les tempêtes tropicales, les glissements de terrain en Martinique… ou d’arriver à Alger dans un contexte de crise majeure des ressources en eau, qui fait qu’aujourd’hui la capitale algérienne n’est alimentée qu’un jour sur deux ou trois.
Troisième caractéristique : l’animation d’un centre de profit ou d’une équipe projet. Dans ce domaine, sa grande satisfaction est de voir les gens qui l’entourent évoluer et grandir. En ce sens, il joue pleinement ce qu’on appelle aujourd’hui le rôle de manager-coach et c’est quelque chose qui l’anime profondément. Enfin, il est particulièrement attentif à la qualité des relations entre les personnes, dans la droite ligne de sa formation de médiateur, avec une égale attention à l’exigence d’une part, et à l’attention et à la bienveillance d’autre part. Et parce que c’est désormais son principal ” moteur “, il décide en 2022 de réorienter sa carrière professionnelle vers la transmission et le conseil.
Son parcours lui a permis de développer un sens de l’analyse, de la créativité et surtout un leadership alliant vision, conviction et capacité à entraîner. Au service de ” plus grand que nous ” : l’eau et l’assainissement pour tous.

photo d'un employé de la chaire eau pour tous par agroparistech

Mathieu LE CORRE a plus de vingt ans d’expérience dans le domaine de l’eau et de l’assainissement pour les pays en développement. Son expérience l’a amené à comprendre certains des problèmes techniques, économiques et organisationnels spécifiques posés par les projets d’eau et d’assainissement dans ces pays. En tant qu’ingénieur, il a conçu des systèmes d’eau et d’assainissement adaptés et a formé le personnel des services d’eau dans des villes secondaires. En tant que consultant ou chef de projet, il met en œuvre une approche axée sur la demande et cherche à établir une gestion professionnelle et contractualisée des systèmes basée sur la participation locale qu’elle soit communautaire ou communale.
Ses principales compétences sont :
– la conception de montages institutionnels et financiers : analyse financière des services, montages contractuels, études socio-économiques et analyse de la demande ;
– études de conception préliminaire et détaillée, préparation des dossiers d’appel d’offres : pour les réseaux d’adduction d’eau urbains et ruraux, pour l’assainissement en milieu rural ;
– conception et évaluation de programmes de développement : manuels de procédures, études d’impact, suivi technique ;
– formation et renforcement des capacités des acteurs de l’eau et de l’assainissement : définition des curricula de formation, préparation et animation des cours, formation des chefs de projet, des autorités locales, des opérateurs privés et publics du secteur.

Hébergements

hébergement hotel

Hotel Héliotel **

Proche du centre AgroParisTech Montpellier

Appart’Hôtel Odalys City Les Occitanes ****

Plus d’hébergements

Partenariat

Plus d'informations

Contact

Taille maximale acceptée : 300 Mo
Fichiers acceptées : Images, Word, Excel, Pdf, Zip et Rar