Le Vietnam vers un développement de la gestion de l’eau d’ici 2030

Le Vietnam vers un développement de la gestion de l’eau d’ici 2030

Selon cette mesure approuvée par le vice-Premier ministre et conformément à la stratégie de gestion de l’eau du pays, le Vietnam vise à développer la sécurité de l’approvisionnement de l’eau dans les zones agricoles d’ici 2030. 

Cette nouvelle stratégie de gestion de l’eau a reçu le feu vert du vice-Premier ministre Trinh Ding Dong. Tout en favorisant les méthodes d’approvisionnement innovatantes, elle vise à  élaborer des plans d’actions pour assurer une ressource en eau pérenne pour l’agriculture, pour un développement du plan socio-économique et pour bien définir son utilisation quotidienne. Ce programme espère pouvoir maintenir l’approvisionnement en eau à hauteur de 85% des rizicultures du pays d’ici 2030. Les pratiques agricoles innovantes quant à elles, devraient être appliquées sur 60% des rizières d’ici 2050.

Problématique de la sécheresse du Mékong 

Les zones comme la côte centrale, les Hauts Plateaux et le Delta du Mékong, seront prioritaires, dans le cadre de cette nouvelle stratégie de gestion de l’eau. L’année dernière, les provinces centrales ainsi que les Hauts Plateaux avaient souffert d’une vague de chaleur particulièrement aride et prolongée. Enfin, le Delta du Mékong fait face à une baisse générale de son niveau d’eau, due à une sécheresse continue, des dizaines de barrages construits en amont du fleuve ainsi qu’une intrusion saline.

En février 2020, le Centre national des Prévisions Hydro-Météorologiques prévoit encore un recul de 35 à 40% du niveau de l’eau et anticipe dans les prochains mois des conséquences aussi graves que celles occasionnées par la sécheresse de 2016.